15/02/2018 : décès du Père Delphin GUERIN

20 février 2018 



Le Père Delphin GUERIN est décédé à l'hôpital de Chambéry le vendredi 15/02/2018.
La sépulture a eu lieu le lundi 19/02/2018 à la cathédrale de Moutiers à 10 H 30. 




Petite biographie du Père Delphin  GUERIN


Le Père Delphin Guérin est né le 18 mai 1936 à Albertville. 

Il est ordonné prêtre le 8 décembre 1963 à Notre Dame du Pré par Mgr Bontemps, administrateur de Tarentaise.
Il est ensuite nommé vicaire de la paroisse Sainte-Thérèse d’Albertville le 1er février 1964.

Puis en septembre 1964, il est nommé vicaire à Moûtiers.
Tout en gardant ses fonctions, il est chargé du personnel des stations de ski en 1969.

En 1972, il est déchargé de ses responsabilités sur le territoire, tout en restant dans l’équipe ; et il est nommé aumônier du monde ouvrier jeune et adulte et des stations.

En 1975, il devient aumônier général de la Jeunesse ouvrière catholique filles (JOCF) pour la Savoie tout en restant aumônier du monde ouvrier des stations.

En Juillet 1977, il résidera à Chambéry et sera aumônier fédéral de la Jeunesse ouvrière catholique filles et garçons (JOCF et JOC).

En septembre 1984, il est déchargé de l’aumônerie JOC / JOCF du secteur de Chambéry. Il est nommé aumônier JOC / JOCF du secteur de la Maurienne et aumônier de l’Action catholique ouvrière (ACO) du secteur de Chambéry.

En juillet 1989, il est nommé aumônier départemental de l’Action catholique des enfants (ACE).

En juillet 1995, il est nommé curé, solidairement avec M. l’abbé Michel Nicolas, des paroisses de Saint-Paul et Saint-Jean Bosco du Biollay, à Chambéry.

A partir de 1998, il est aussi nommé prêtre modérateur de l’équipe sacerdotale de Bissy, Cognin, Jacob, Le Biollay, Saint-Paul et demeure aumônier interdiocésain de l’ACE et de l’ACO.

A partir de juillet 1998, il arrête l’aumônerie de l’ACO et assure le ministère presbytéral à la maison d’arrêt de Chambéry.

En septembre 2002, tout en gardant ses responsabilités précédentes, il est nommé curé solidairement avec M. l’abbé Michel Nicolas, des paroisses de Saint-Sulpice, Vimines, Montagnole, Saint-Cassin, Saint-Thibaud de Couz et Saint-Jean de Couz et modérateur de la charge pastorale.


En juillet 2007, il est déchargé, pour raison de santé, de sa responsabilité de modérateur pour les paroisses de l’ensemble paroissial « Bienheureux Jean XXIII en Val d’Hyères. Il réside à la maison diocésaine de Moûtiers d’où il rend divers services pastoraux.

Dès lors, il réside à la maison diocésaine de Moutiers où il rend divers services pastoraux.
Malgré la maladie, Delphin a toujours manifesté son intérêt et son soutien aux mouvements ACE, JOC, ACO, Mission Ouvrière en se tenant informé et en participant aux temps frots, et en continuant à accompagner avec Marcel PERRIER une équipe ACO su r Moutiers.
Les nombreux liens tissés pendant des années ont été, pour lui, un soutien pour affronter lucidement, au quotidien, sa maladie.
Une longue route, faite de fidélité, de compagnonage, de liens d'amitié.

























Témoignage de Pierre LACROIX

Nous venons d'apprendre le décès de Delphin Guérin ce matin à l'hôpital de Chambéry où il avait été transféré en urgence dans la nuit de lundi à mardi.

J'ai du mal à trouver les mots justes mais je tente quelques phrases à partir des toutes premières réactions de copains que j'ai eu au téléphone.

Pour Christine et moi, nous perdons un ami, un compagnon de route depuis presque 50 ans 

Pour un certain nombre d'entre nous, c'était un ami et un compagnon, présent ou acteur à des moments importants de nos vies (mariage, baptême,décès...), présent et accompagnateur dans les moments difficiles de la vie pour  d'autres.

Pour tous,  Delphin a été un prêtre qui, dans l'élan de Vatican II, a choisi, s'est engagé et mis soutenu fidèlement les mouvements d'Action Catholique - tout particulièrement l'ACE, la JOC, l'ACO et plus largement la mission ouvrière.

 il s'est mis au service d'une Eglise proche des gens et en lien étroit avec la vie, avec la conviction que nous sommes tous appelés en tant que chrétien à ne pas accepter les injustices et à nous engager dans des collectifs pour changer les structures pour un monde meilleur dans la perspective de ce qu'on appelle le Royaume de Dieu

 Avec d'autres prêtres, Il a fait partie de ces prêtres qui ont permis à certains d'entre nous de découvrir ou de consolider leur foi, pour d'autres de rester dans l'Eglise malgré ses imperfections ou des déceptions.

Et tous,  nous savons comment il a affronté avec courage, lucidité cette terrible maladie irréversible et inexorable en gardant son humour qui déclenchait des fous rires Pendant toutes ces dernières années, il n'a jamais cessé de remercier pour les marques d'attention qui lui étaient portées, qui étaient pour lui chaque fois "un rayon de soleil dans ma journée"  comme il disait et il a toujours continué à ne pas penser qu' à lui même mais à s'intéresser à la vie des copains, de tous ceux qu'il rencontrait et de l'actualité dans le monde plus largement.

MERCI pour tous ce qu'il nous a donné. Cette vie donnée trouve maintenant sa plénitude dans cette "mystérieuse" vie éternelle à laquelle nous espérons avec nos certitudes ou nos questionnements, là où nous en sommes de notre foi.


            **************************************************************** 


Les trois derniers "anciens prêtres" de la Maison diocésaine de Moûtiers sont donc partis vers le Père : Mgr Marcel PERRIER (09/10/2017), Henri DEBERNARD (11/02/2018) et Delphin GUERIN. 

A noter que le doyen des prêtres du diocèse de la Savoie est le père François Lucien PELLICIER, né le10/04/1923  et ordonné prêtre en  1948, soit 70 ans de sacerdoce en 2018 !