01/09/2018 : Journée de prière pour la sauvegarde de la création

Le 1er septembre, journée de prière pour la sauvegarde de la création



En instituant la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création en 2015, le pape François encourageait les croyants à se sentir concernés par les enjeux environnementaux. Dans un esprit œcuménique, il a voulu que cette date soit commune à celle choisie par l'Église orthodoxe depuis 1989.

A cet effet, Monseigneur Ballot  a demandé au groupe Laudato Savoie de veiller à la mise en place et au soutien d’initiatives et d’animation afin que cette célébration annuelle soit un temps fort de prière, de réflexion, de conversion et d’adoption d’un style de vie cohérent
« Vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne.» (François)

Dans son encyclique Laudato Si le pape François rappelle aux chrétiens que la défense de la "maison commune" n’est pas matière à option mais qu’elle est constitutive de sa foi.

La vision de l'écologie selon le souverain pontife est globale. "Tout est lié", écrit-il. 

Le respect de la création va donc totalement de pair avec le respect des plus pauvres.

Ce pourra donc aussi être le moment de sensibiliser les communautés à se préparer à la journée mondiale des pauvres le dimanche 18 novembre. 

Rappelons-nous que Dieu lui-même est Relation. Pour nous aider à bâtir des projets, des événements en cohérence avec notre foi, commençons par noter les 4 piliers fondateurs :

Relation à Dieu   >>>   à la nature,  >>>  à soi,  >>>  aux autres.

Le groupe Laudato Savoie  propose de
Faire réfléchir en groupe autour de la « marguerite » ci-jointe et de décider quelles actions seront menées en communauté  au cours de l’année à venir.
Laisser surgir les paroles autour des 10 panneaux de l’exposition « Laudato Si » réalisée par Pax Christi ; elle est disponible sur réservation à la maison diocésaine de Chambéry
Le 15 septembre, participer à l’opération « nettoyons la planète » avec d’autres .worldcleanupdays .fr
Prier dans la nature : en édifiant des cairns en pierre montrant la puissance de nos fragilités ; une poignée de grains de sable  puis 1 grain de sable, unique, irremplaçable pour chacun de nous ; prier avec les étoiles en les contemplant, en s’émerveillant de l’immense univers en se reliant à toutes celles et tous ceux qui ont été étoiles pour moi et toutes les étoiles à venir…
Préparer une soirée œcuménique de prières : psaumes 146- 147 – réécrire avec nos mots…
Trouver un petit groupe de paroissiens, qui pourront s’investir dans la démarche d’inscription de la paroisse au label Eglise verte    www.egliseverte.org

Bien d’autres propositions d’animations ont été faites l’an dernier et peuvent être reprises ainsi que dans le kit distribué lors de la journée de formation du 14 novembre 2017 à Myans
Françoise Schwartz pour le groupe Laudato Savoie

***************







***************


Mois de la création 2018


Propositions faites pour cinq paroisses en Maurienne (paroisse cathédrale saint Jean-Baptiste en Maurienne, Saint Michel en Maurienne, Sainte Thècle le Galibier, Notre Dame du Charmaix-Modane, Notre Dame de l’Alliance en Haute-Maurienne)

Dimanche 26 août (1/6)
La sauvegarde de la « Maison commune » (1/6)
Dans son encyclique Laudato Si, le pape François rappelle aux chrétiens que la défense de la "maison commune" n’est pas matière à option mais qu’elle est constitutive de sa foi.
Le respect de la création va donc totalement de pair avec le respect des plus pauvres. Voici pourquoi depuis 2015, il est proposé aux chrétiens, dans une démarche œcuménique, de vivre un mois de prière et d’action pour la sauvegarde de la création (1er septembre au 4 octobre). Dans notre diocèse, nous aurons le lancement communautaire au Charmaix au cours de notre pèlerinage diocésain présidé par notre évêque.
Dimanche 2 septembre (2/6) (pèlerinage diocésain à Notre-Dame-du-Charmaix)
La sauvegarde de la « Maison commune » (2/6)
Prier donne une couleur à la vie, la couleur divine. Dans une société sans cesse connectée, il convient de prendre le temps de se déconnecter pour se connecter à Celui qui est la source de notre être.
La prière permet ce que l’on pourrait appeler une véritable écologie de l’attention. On parle souvent aujourd’hui de pollution sonore… la prière nous en libère car elle invite toujours au silence.
Au cours de la semaine, sachons nous émerveiller et partager. Prions dans cette belle création et louons le Créateur et rendons grâce des liens qui existent entre nous.
Dimanche 9 septembre (3/6)
La sauvegarde de la « Maison commune » (3/6)
Un certain nombre de mouvements engagés dans l’écologie font le reproche à l’Eglise d’être à l’origine d’un monde économique qu’elle a laissé se développer et qui s’inspire du texte de la genèse : « dominez le monde ! » Cela n’est pas juste.
Le monde est un don de Dieu aux hommes. Il lui confie cette terre pour la rendre habitable pour tous. Nous vous invitons à découvrir le site Eglise verte (https://www.egliseverte.org/). Notre communauté paroissiale aurait-elle suffisamment de personnes pour composer un groupe ?
Dimanche 16 septembre (4/6)
La sauvegarde de la « Maison commune » (4/6)
Accueillir l’autre, c’est accueillir le Christ. La fraternité n’a pas de frontières. Chaque homme est invité à reconnaître Dieu comme Père. La fraternité peut apparaître dangereuse car elle invite à s’ouvrir parfois à l’inconnu, à décloisonner, à accepter une certaine vulnérabilité. Avant la fonction que j’exerce, qui peut être importante, je dois me rappeler que je suis d’abord un frère.
Afin de préparer le dimanche des pauvres qui est prévu dimanche 18 novembre dans toutes les paroisses, nous vous invitons à préparer ce dimanche en venant à la rencontre organisée samedi 22 septembre à la maison paroissiale de Saint-Michel-de-Maurienne (14h30)
Dimanche 23 septembre (5/6)
La sauvegarde de la « Maison commune » (5/6)
Cela ne va pas de soi aujourd’hui, même pour des chrétiens : dimanche est le premier jour de la semaine et non pas le dernier. Il est le jour où chacun se ressource, laissant ses connexions habituelles, pour mieux se connecter, de façon plus vraie, à Dieu, au Christ, au monde, aux frères et sœurs, présents à sa porte, dans la gratuité des échanges. Commencer la semaine ainsi donne un tout autre dynamisme au lundi puis au mardi puis au mercredi. Considérons le samedi comme jour de repos, de changement d’activités, des courses, et le dimanche comme le jour du Seigneur au contact de qui on respire, on s’oxygène pour la semaine qui vient.
Dimanche 30 septembre (6/6)
La sauvegarde de la « Maison commune » (6/6)
La fête de saint François sera célébrée le 4 octobre. Aujourd’hui une route qui va de Vézelay à Assise passe dans notre vallée. 45 personnes vont se rendre à Assise du 8 au 12 octobre. Prions et demandons l’intercession du pauvre d’Assise. C’est le saint patron de tous ceux qui étudient et travaillent autour de l’écologie, aimé aussi par beaucoup de personnes qui ne sont pas chrétiennes. Il a manifesté une attention particulière envers la création de Dieu ainsi qu’envers les pauvres et les abandonnés. En lui, nous voyons jusqu’à quel point sont inséparables la préoccupation pour la nature, la justice envers les pauvres, l’engagement pour la société et la paix intérieure.